Accueil » Tourisme et itinérance dans la ville » Présentation et tendances de la filière « Tourisme et itinérance dans la ville »

Présentation et tendances de la filière « Tourisme et itinérance dans la ville »

par Réseau
4,8K Vues

Les acteurs concernés par la filière "tourisme et itinérance dans la ville"

Les filières de l’accueil et de la satisfaction
des besoins des visiteurs

Sous-filière : sur site
Associée aux acteurs répondant aux besoins des visiteurs dans les lieux touristiques «clos» y compris le milieu hôtelier.

Sous-filière : consommation nomade
Associée aux acteurs œuvrant à l’accueil, la restauration et l’hydratation des visiteurs en itinérance et dans les lieux de transit. 

 

Plastiques usage unique dans la ville

Les plastiques à usage unique dans le tourisme et l'itinérance en ville

La variété des gisements

La filière Tourisme et Itinérance dans la ville, identifiée par la Ville de Paris dans ce guide, produit, vend ou consomme des éléments en plastique à usage unique de formes, volumes et fonctions très variées.

Les gisements sont variés mais rejoignent, pour beaucoup, un besoin de légèreté, praticité et individualisation pour une expérience souvent courte, avec peu de récurrence et une spontanéité dans les modes de consommation et la nécessité de pouvoir déplacer les produits.

Le plastique à usage unique devient à la fois un outil marketing pour laisser la marque visible, un gage de personnalisation avec le petit format et un moyen de répondre au développement du « nomadisme » et de la consommation « à tout moment et à tout endroit ».

0 %
du plastique produit dans le monde est destiné à l'usage unique.
Plastiques usage unique tourisme

Les initiatives à l'international

À FREIBURG

En Allemagne, la ville de Freiburg s’engage pour une consommation de boissons chaudes en itinérance plus propre. Depuis 2016, des gobelets réutilisables consignés sont proposés aux cafés et commerces du territoire pour la vente à emporter. Touristes comme locaux payent 1€ pour un gobelet floqué aux couleurs de la ville et réutilisable. Il peut être rapporté dans n’importe quel commerce participant. 

À MAJORQUE

Les îles touristiques espagnoles de la Méditerranée – Majorque, Minorque, Ibiza – envisagent de prendre des mesures radicales contre la pollution plastique. Leur objectif est de réduire le nombre d’articles en plastique qui finissent dans la mer et de promouvoir la réutilisation et le recyclage auprès de leurs citoyens et des touristes. Ces mesures ont été incluses dans une proposition du gouvernement des îles Baléares.

À SAN FRANCISCO

L’aéroport de San Francisco a mis en place de sérieuses mesures pour diminuer la vente de plastique à usage unique notamment pour les bouteilles d’eau.

Plus de bouteilles en plastique : l’eau devra être conditionnée dans des bouteilles en verre ou dans des matériaux compostables certifiés. 

Nous espérons que cette transformation se poursuivra et qu’elle touchera les sodas, les thés, les jus de fruits et d’autres boissons aromatisées, au point que, dans le futur, il sera réaliste pour nous d’étendre cette interdiction à l’ensemble des contenants en plastique.

 

– Doug Yakel, porte-parole de l’aéroport de San Francisco

San Francisco a une eau merveilleuse et de haute qualité. Elle est plus réglementée que l’eau présente dans les bouteilles.

– Tyrone Jue, conseiller principal pour l’environnement au bureau du maire

Les grandes tendances de la filière

La fin de l’unidose
dans les hôtels

Au delà du volume de déchets que les unidoses engendrent, la principale problématique tient particulièrement à leur taille et format qui rend leur recyclage difficile. De plus en plus d’hôtels cherchent à limiter l’utilisation d’unidose pour les remplacer par des contenants grand format à remplir, parfois accompagnés par des entreprises comme Racing for the Oceans. L’Hôtel Best Western Opéra Liège ambitionne de devenir le premier hôtel français zéro plastique à usage unique. Un nouveau kit beauté est mis en place pour les clients, au programme : shampoing-baume et savon solides, de l’huile hydratante dans des flacons en verre. Au sein du Groupe Accor, 89% du réseau Ibis (2.087 établissements) s’est équipé de distributeurs de shampoing et de gel douche.

distributeur
eau paris

Une eau du robinet accessible
en toute circonstance

Avec ses 1 200 fontaines, Paris constitue un des réseaux les plus important de fontaines urbaines du monde. Pratiques et essentielles pour les visiteurs, les sportifs ou les familles, ces fontaines permettent de boire en toutes circonstances, particulièrement pour des besoins en itinérance (hors restaurant, site ou chez soi).

Pour augmenter l’utilisation de ces fontaines et promouvoir l’eau du robinet, auprès des parisiens et touristes, la Ville de Paris collabore avec Eau de Paris depuis plusieurs années sur l’habillage des fontaines ou la distribution gratuite de gourdes. Des actions de promotion de l’eau du robinet sont également menées par l’association No Plastic in My Sea, l’ONG Zero Waste France ou l’entreprise Gobi.

Le référecement des lieux et sites engagés pour augmenter leur visibilité

Afin de réunir les enseignes et établissements engagés, des sites internet comme Hôtel et Ecolodges ou Ethikhotels ont vu le jour. Ils recensent et évaluent différentes sortes de logements à partir de critères tels que l’obtention d’écolabels, l’utilisation de produits locaux, les démarches zéro déchet ou encore la gestion de l’eau.

Dans le même esprit, Fairmoove Explore est une application guidant les voyageurs vers des destinations équitables. 

ethik-hotel

À PROPOS

Ce site est dédié aux professionnels parisiens désireux d’agir concrètement en faveur de la sortie des plastiques à usage unique. La démarche est gratuitement proposée par la Ville de Paris, et animée par Circulab.

Copyright © 2024 Circulab